Le Brésil convaincu du progrès de la RDC

Afrik.com

Contrairement aux apparences, proclament les autorités brésiliennes, la RDC est un pays qui dispose d’assez d’atouts et moyens le dotant de la capacité de bien assurer le développement et le progrès social des populations congolaises.

L’ambassadeur du Brésil en République Démocratique du Congo, Ricardo Carvalo do Nashimento Borges, s’est dit convaincu de la capacité de la RDC de bien assurer, sans ingérences de n’importe quelle nature, le « développement social et économique » de son peuple, en collaboration avec ses vrais amis, et non avec ceux qui lorgnent sur ses richesses géologiques, forestières et aquifères.

Le diplomate brésilien l’a affirmé dans une interview accordée à l’ACP, mercredi, en marge de la fête nationale de son pays, célébrée le 7 septembre de chaque année.

Il a indiqué que le Brésil et la République Démocratique du Congo développent une coopération agissante dans le domaine de l’éducation, où le gouvernement brésilien octroie un grand nombre de bourses d’études de niveau universitaire à la jeunesse congolaise.

M. Carvallo a soutenu que sons pays considère la RDC comme un partenaire « philosophique » de la coopération Sud-Sud, laquelle, a-t-il dit, doit être considérée comme la meilleure voie par laquelle les pays en développement peuvent se libérer des schémas traditionnels mondiaux de domination économique et politique.

Il a relevé au passage des similitudes géographiques et géologiques entre les deux pays qui disposent des grandes forêts équatoriales ainsi que des accords signés entre Kinshasa et Brasilia dans les domaines technique, scientifique, culturel et commercial.
Evoquant les perspectives d’avenir, il a reconnu que les deux pays ont encore un long chemin à parcourir afin de renforcer et de diversifier davantage leur coopération Sud-Sud.

ACP